Historique

Un rallye riche de 10 ans d’histoire

Les années « pionniers »

Le premier Libya Rally a eu lieu en Mars 2008, sous le nom de Libya Desert Challenge. Un petit groupe de 50 pionniers, dont Henk Knuiman, Henno van Bergeijk, Peter Merceij, Hubert Deltrieu, Marco Piana, Abdelhamid ‘Mido’ Abouyoussef et Roberto Musi en ont écrit les premières pages. Grâce aux récits de ces aventuriers de la première heure, dans le très beau désert libyen, le nombre de participants en 2009 est passé à 110. Des concurrents d’Italie, de France, de Grande-Bretagne, de Roumanie, de Belgique et des Pays-Bas ont trouvé le chemin vers ce nouveau paradis des rallyes. Le gouvernement libyen a soutenu l’événement avec du carburant, des militaires qui ont aidés aux CPs et ramenés au camp les motos en détresse, ainsi qu’avec un hélicoptère Agusta.

En exil

Après le succès de l’édition 2009, les inscriptions pour l’édition 2010 ont explosé. Pas moins de 160 pilotes, co-pilotes et mécaniciens voulaient partir en Libye. L’organisation était fin prête mais trois semaines avant le départ le mauvais sort a frappé, la Libye a fermé ses frontières aux citoyens des pays Schengen. Au prix d’un immense effort l’organisation a réussi l’exploit de déplacer le rallye en Tunisie en seulement deux semaines.

En 2011, le printemps arabe a mis un cheveu dans la soupe. Un retour en Libye étant en quelque sorte exclu, le Libya Rally a donc de nouveau eu lieu en Tunisie en 2012. Les roadbooks, faits par le nouveau directeur de course Jean-Claude Kaket étaient parfaits, les 180 pilotes et mécaniciens ont pu  participer à une belle compétition et l’ambiance fut meilleure que jamais.

Après sept jours de compétition, tous les participants ont fait la promesse de s’inscrire à nouveau si l’organisation choisissait une nouvelle destination. Ce jour-là le  » Libya Rally goes Morocco – 2013″ est né.

Une nouvelle terre d’accueil

L’énorme variété des paysages et des pistes a fait du premier du Libya Rally au Maroc un énorme succès. Le nouveau pays hôte avait tout: les pistes techniques de montagne, les longues plages vierges, les vastes plaines désertiques et les hautes dunes dorées. Tous les participants ont été très enthousiastes et leurs bons «feed back» ont contribué à un nouveau record: 300 personnes pour l’édition 2014! Les camions ont fait leur apparition en course dès cette année.

Avec l’édition 2015, forte de 400 personnes, l’organisation a franchi une étape importante et logique dans la professionnalisation du rallye grâce à la coopération avec la société ERTF France et l’introduction du GPS Unik 2 et Sentinel. Ce fut de nouveau un dur rallye cross-country, cette fois avec l’arrivée dans la ville ocre de Marrakech.

Un vrai cross-country

En 2016, le rallye a été le premier du genre à traverser littéralement le Maroc, avec le départ sur la côte Atlantique à Agadir et la Plage Blanche et au bord de la Méditerranée à Saïdia.

Un nouveau nom et ZERO KM de liaison

En 2017, le Libya Rally  a finalement vu son nom remplacé par un nouveau plus approprié : le Morocco Desert Challenge. Une nouvelle tendance est également apparue. Les liaisons, souvent un mal nécessaire lors d’un rallye ont été réduites à zéro sur le MDC. Ce concept vraiment unique a tellement séduit que le nombre de participants a de nouveau augmenté de 20%. Ce qui a commencé en Libye comme un petit rallye avec seulement 50 participants, pour la plupart en véhicules d’origine et quelques motos d’enduro, est devenu un rallye raid respecté au niveau international réunissant plus de 600 personnes au bivouac.

2008​​​​​​​

Le premier Libya Rally à eu lieu en 2008 (sous le nom de « Libya Desert Challenge »). Deux ans plus tôt, en organisant un autre raid aventure (www.touareg-trail.com) Gert Duson découvrait les beautés de la Libye. Dunes grandes comme des maisons, sans fin avec des hauteurs allant jusqu’à 200 mètres, des canyons spectaculaires, d’étranges formations rocheuses, des volcans et des lacs cachés paradisiaux. Deux ans plus tard, le pays saharien le plus évocateur de grands espaces donnait le feu vert et accueillait la communauté internationale du rallye. Un groupe de 60 pionniers parmi lesquels Henk Knuiman, Henno Van Bergeijk, Peter Mercij, Mike Van Eijkeren, Abdelhamid “Mido” Abouyoussef et Roberto Musi écrivaient l’histoire et devenaient les aventuriers du premier Libya Rally. Le vainqueur au général fut le champion Français de quad Hubert Deltrieu.

Vainqueurs de l’édition 2008 en Motos et Quads:

  1. Hubert Deltrieu (France)
  2. Bram Van Dorp (Hollande)
  3. Jean-Michel Redal (France)

2009

Suite à la couverture positive due à RallyManiacs et les récits enthousiastes des participants sur la nature libyenne incroyablement belle, le rallye a commencé à vivre et profita d’une plus grande sensibilisation. Le nombre de participants est passé à 120 en 2009 et des pilotes venus d’Italie, de France, du Royaume-Uni, de la Belgique et des Pays-Bas ont pris la route vers le nouveau paradis du rallye. Le gouvernement libyen décida se sponsoriser l’événement avec 25.000 litres de carburant, 75 militaires en pick-up pour aider sur les CP et ramener les motos en panne au bivouac, ainsi qu’un hélicoptère Agusta. Celui-ci fut particulièrement utile le premier jour. Une température exceptionnellement haute combinée à une mauvaise visibilité, provoqua 13 interventions médicales sur la journée. La chanteuse Belge Zohra (2Fabiola) fit trois tonneaux après 50 km. Un gros travail pour les 8 personnes de l’équipe médicale dirigée par le médecin urgentiste belge, le Dr. Luc Beaucourt. Au 4° jour, le rallye eu son premier et heureusement seul accident fatal de son histoire. Le quadeur belge expérimenté, Alex Debot perdit la vie après une erreur de navigation.

Les vainqueurs de l’édition 2009:

4×4:

  1. Mario Moro & Franco Gallegiole (Italia)
  2. David Giovanetti & Dario Faverro (Italia)
  3. Salim Alsawi & Tofek Alshref (Libya)

Motos:

  1. Willem Jacquet (Holland)
  2. Alberto Rosa (Italia)
  3. Elio Moro (Italia)

Quads:

  1. Jean-Michel Redal (France)
  2. Pietro Fogliano (Italia)
  3. Daniël Trotzier (France)

2010​​​​​​​

Après le succès de l’édition 2009 les inscriptions pour 2010 allèrent bon train. Pas moins de 160 pilotes, copilotes et mécaniciens prirent la route vers la Libye. Le rallye devenait d’année en année de plus en plus professionnel et l’organisation avait entre autre fait appel à Alain Lopez pour la rédaction des roadbooks (A. Lopez fut à 7 reprises le rédacteur officiel des roadbooks du rallye Paris-Dakar). L’organisation était fin prête lorsque 3 semaines avant le départ le sort a frappé. La famille de Kadhafi, après un incident diplomatique en Suisse ne pouvait plus se rendre en Europe et rendit aux Européens la monnaie de leur pièce. Pour tous les résidents des pays de Schengen l’accès à la Libye fut interdit pour deux mois. Une tragédie pour l’organisation et pour les participants.

Une idée audacieuse est venu de Brigitte Tedesco, coorganisatrice du Libya Rally, décédée plus tard cette année: « Déplaçons rapidement le rallye vers la Tunisie ». Avec le slogan « Là où il ya une volonté, il ya un moyen » Brigitte et Gert sont partis en Tunisie, ont eu quelques entretiens avec les autorités, affrétés un avion de l’aéroport de Tripoli à Djerba (car tous le monde avait déjà acheté son billet pour Tripoli) et organisèrent en deux semaines un nouveau rallye. Les roadbooks furent acheté à Jörg Schumann, l’organisateur Allemand de l’El Chott Rally. Le « Libya Rally Raid », un petit rallye raid Allemand organisé à la même période en Libye nous rejoignit en Tunisie, ce qui porta le nombre de participants au premier « Libya Rally goes Tunisia » à 200. Le pilote Néerlandais du Dakar Frans Verhoeven a dirigé la  » Dune Riding School  » pour motos et la légende du rallye Grégoire de Mevius (Team Overdrive) s’est assuré avec son buggy Manx que la presse, les photographes et cameramen puissent se déplacer partout.

Les vainqueurs de l’édition 2010

4×4 & Buggy:

  1. Wesley de Saedeleer (Belgique) -Predator Buggy
  2. Daniël De Schepper (Belgique) – Predator Buggy
  3. Soren Bach (Danmark) – Landrover Defender 90

Camions:

  1. Paul Kretz (Allemagne) – MAN
  2. Allemagne
  3. Allemagne

Motos:

  1. Wil Wouters (Pays-Bas) – Honda CRF450
  2. Gaston Veron (Pays-Bas) – KTM 525EXC
  3. Roel Van Hest (Pays-Bas) – KTM 450 EXC

Quads:

  1. Nicolas Pujol (France) – Polaris Outlaw
  2. Michael Szabo (Roumanie) – Yamaha Raptor 700
  3. Alain Koos (France) – Honda Rincon 680

2012​​​​​​​

Personne ne l’a vu venir. Le printemps arabe a frappé en 2011 dans toute l’Afrique du Nord et le reste du monde arabe. Le premier régime à tomber fut celui de la Tunisie, l’Egypte suivit et le troisième fut celui qui se trouvait entre les deux: la Libye. Avec l’aide de l’occident, qui était naturellement intéressés par les énormes réserves de pétrole, les rebelles Libyens furent armés et ont gagné la lutte contre Kadhafi.

Suite à la guerre de 2011 et n’y eu pas de Libya rally et nous espérions pouvoir revenir sur les plus hautes dunes du Sahara en 2012.

Un an plus tard, la guerre était bien terminée, mais le désarmement ne l’était pas encore et la stabilité n’était pas encore revenue. Il y eut donc un quatrième rallye … mais encore une fois en Tunisie. Le Libya Rally, un rallye en exil, avec tous les 2-3 ans, un nouveau pays hôte.

Néanmoins le rallye a de nouveau été un succès. Les roadbooks, pour la première fois élaborés par le nouveau directeur de course : Jean-Claude Kaket (un vétéran du rallye-raid avec entre autre 14 Dakar à son palmarès) furent parfait. Les 140 pilotes et mécaniciens vécurent une belle compétition et l’ambiance fut meilleure que jamais. . Après sept jours de compétition tous les participants ont promis de s’inscrire si l’organisation choisissait de nouveau une nouvelle destination. Ce jour la est né le « Libya Rally goes Morocco – 2013 ».

Les vainqueurs de l’édition 2012

4×4:

  1. Willem Kien & Jos Schotanus (Pays-Bas) – Wrangler Jeep Proto
  2. Kurt Keysers & Jean-Pierre Jacobs (Belgique) – Rally/Raid UK Desert Warrior
  3. Vincent Thys & Ruth Brands (Belgique) – Mitsubishi Pajero Mivec

Motos & Quads:

  1. Alex Van Ginkel (Pays-Bas) – KTM 450 EXC
  2. Jeroen Van Oers (Pays-Bas) – KTM 300 EXC
  3. Guido Slaats (Pays-Bas) – KTM Quad 525

2013

Les vainqueurs par catégorie:

Motos :
1er – Alex Van Ginkel
2ième – Simon Schimmel
3ième – Christian Horwath

4×4 :
1er – Willem Kien & Jos Schotanus
2ième – Jan Van Hasenbroek & Marcel Vermeij
3ième – Laurens Conijn & Doekejan Maamke Doeksen

Buggy :
1er – Serradori Matthieu & Laurent Dupas
2ième – Walter Philippo & Victor Aerden
3ième – David & Denis Rozand

SSV’s :
1er – Toine & Roland Verkooyen
2ième – Paul Spieringhs & Jan Cosmin Arustei
3ième – Jack Derks & André Van den Wyngaard

2014

L’édition 2014 du Libya Rally fut dure, avec de longues spéciales pour les participants et de longues liaisons pour les équipes d’assistance et d’organisation. C’était un vrai rallye-raid qui a commencé dans la ville impériale de Fès qui a traversé le Plateau du Rekkam, les dunes de Merzouga, les montagnes autour de Zagora, l’Erg Chegaga et l’Oued Draa. 2500 km ont été parcourus dans des paysages marocains diversifiés, mais toujours à couper le souffle. Non seulement nous avons eu à surmonter la fatigue mais aussi les températures élevées, parfois jusqu’à 40 °, et au moins 2 tempêtes de sable qui limitaient la visibilité à moins de 50 mètres. La dernière étape, la plage le long de l’Atlantique et l’arrivée sur la Plage Blanche, entre TanTan et Agadir a été un moment mémorable pour ceux qui sont arrivés au finish.

Le rallye à été entaché par quelques accidents inhérents à ce genre de compétition: Willem Kien (NL) (Jeep Wrangler), double vainqueur du rallye, et Rik Van Hoorebeke (B) (camion Mercedes en course) ont été transportés par hélicoptère suite à un tassement de vertèbres ainsi que les motards Alex Van Ginkel (Pays-Bas), Pietro Pasti (Italy) et Chris Corke (Royaume-Uni) qui ont été victimes d’une grosse chute et ont dû se retirer de la course. Mais heureusement, les blessures ne sont pas très graves et aujourd’hui tout le monde vas bien. Un sincère “merci” aux neuf membres de l’équipe médicale.

Pour les équipes d’assistance et d’organisation l’édition 2014 a été un véritable défi. Être “sablé” pendant la préparation d’un barbecue pour 400 personnes (soit plus du double de l’an dernier) et garder la bonne direction au milieu d’une tempête de sable n’était pas évident, mais l’équipe a été créative et a trouvé des solutions chaque jour. Je remercie également mon équipe du fond du cœur pour son soutien inconditionnel et l’éternel sourire qu’ils ont gardé pendant 8 jours.

Enfin, nous tenons à féliciter une fois de plus les gagnants:

Classement Général (Voiture/Camion/ Buggy/SSV):

  1. David Rozand & Denis Rozand (Predator Buggy)
  2. Pascal Feryn & Tom De Leeuw (Toyota Landcruiser 200)
  3. Jean-Antoine Sabatier & Vincent Brotons (Bugga One)

En voiture:

  1. Pascal Feryn & Tom De Leeuw (Toyota Landcruiser 200)
  2. Alwin Oud & Mark Luijckx (Bowler Wildcat)
  3. Chris Leyds & Rients Hofstra (Mc Rae Enduro)

Cars – subcategory “Rigid Axles”

1° Alwin Oud & Mark Luijckx (Bowler)
2° Peter Erren & Jean-Paul Van der Poel (Wrangler Jeep)
3° Erwin Imschoot & Jan De Paepe (Toyota Landcruiser HDJ80)

En buggy:

  1. David Rozand & Denis Rozand (Predator X-18)
  2. Jean-Antoine Sabatier & Vincent Brotons (Bugga One)
  3. Pascal Cattiaux & Michel Ollivier (Predator X-18)

En camion:

  1. Gregoor Bauwens, Marc Lauwers & Dave Bergmans (Iveco)
  2. Wouter Leenknegt, Gregory van Gheluwe & Mike Strinckx (MAN)
  3. Karel Vereecke, Wineboud De Lille & Rik  Van Hoorebeke (Mercedes)

En SSV:

  1. Thierry Gerome & Geoffroy Noel de Burlin (Polaris RZR)
  2. Laurent Tournay & Clarisse Beckers (Polaris RZR)
  3. Janus Van Kasteren & Erwin Van Den Bosch (Polaris RZR)

En Moto:

  1. Kim De Rycker (KTM)
  2. Luc Van de Huygevoort (KTM)
  3. Ben Norman (KTM)

En Quad:

  1. Guido Slaats (KTM)
  2. Joey Van den Outenaar (Polaris Scrambler)
  3. Jacob Van den Outenaar (Polaris Scrambler)

2015

Avec l’édition de 2015, forte de 400 personnes, l’organisation a franchi une étape importante et logique dans la professionnalisation du rallye grâce à la coopération avec la société ERTF France et l’introduction du GPS Unik 2 et Sentinel. Ce fut de nouveau un dur rallye cross-country, cette fois avec l’arrivée dans la ville ocre de Marrakech. Toujours plus d’anciens et de nouveaux participants du Dakar à apprécier la qualité du « Libya Rally au Maroc. »


Félicitations aux gagnants du Libya Rally 2015

Voitures/Camions/Buggies/SSV’s (Classement Général)

  1. Gert Huzink (Tatra Truck)
  2. Jack Brouwers (Ginaf Truck)
  3. Thierry Gerome (SSV – Polaris RZR)

Voitures & Buggies

  1. Maaik Willems (Toyota Overdrive)
  2. Alwin Oud (Bowler QT Wildcat)
  3. Tim Coronel (Maxxis Dakar Buggy)

Voitures (subcategory Ponts Rigides)

  1. Alwin Oud & Mark Luijckx (Bowler)
  2. Egbert Wingens (Wrangler Jeep Proto)
  3. Eric Loomans (Bowler Wildcat)

Camions:

  1. Gert Huzink (Tatra)
  2. Jack Brouwers (Ginaf)
  3. Enrico Van Der Donk (Ginaf)

SSV’s:

  1. Thierry Gerome & Geoffroy Noel de Burlin (Polaris RZR)
  2. José Manuel Fernandez & Denis Habran (Polaris RZR)
  3. Janus Van Kasteren & Erwin Van Den Bosch (Polaris RZR)

Motos:

  1. Kim De Rycker (KTM)
  2. Andrew Newland (KTM)
  3. Joris Van Dyck (KTM)

Quads:

  1. Guido Slaats (KTM)
  2. Gerben Lieverdink (KTM)
  3. René Van Eerd (KTM)

2016

En 2016, le rallye a été le premier du genre à traverser intégralement le Maroc, avec le départ d’Agadir sur la côte Atlantique et la Plage Blanche et l’arrivée sur la Méditerranée. Ce qui a commencé en Libye comme un petit rallye avec 50 participants, pilotant la plupart du temps des voitures ordinaires et quelques motos d’enduro, est devenu un rallye raid de renommée internationale, le deuxième en Afrique avec plus de 500 personnes au bivouac.


Félicitations aux gagnants du Libya Rally 2016

4×4 & Buggies / SSV’s (Classement général)

  1. Jérome Renaud & Gabriel Péméant – Sadev Springbok (FRA)
  2. Vincent Thijs & Serge Bruynkens – Mitsubishi Pajero Mivec
  3. Michiel Becx & Edwin Kuijpers – Yamaha YXZ

Cars & Buggies

  1. Jérome Renaud & Gabriel Péméant  – Sadev Springbok
  2. Vincent Thijs & Serge Bruynkens – Mitsubishi Pajero Mivec
  3. Erik Loomans & Hans De Pauw  – Bowler Wildcat

SSV’s:

  1. Michiel Becx & Edwin Kuijpers  – Yamaha YXZ
  2. Thierry Gerome & Geoffroy Noël de Burlin (Polaris RZR – Turbo)
  3. Pascal Mercier & François Beguin (Polaris RZR – Turbo)

Trucks:

  1. Martin Van den Brink / Wouter De Graaff / Daniel Kozlovsky (Renault)
  2. Igor Bouwens / Marc Lauwers / Dave Bergmans (Iveco)
  3. Aart Schoones / Gertjan Schoones / Jarno Van Wijk (Daf)

Motorbikes:

  1. Michael Lundberg (SWE)
  2. Gilles Vanderweyen (LUX)
  3. Max Hunt (UK)

Quads:

  1. Gerben Lieverdink (HOL)
  2. Joey  Van den Outenaar (HOL)
  3. René Van Eerd (HOL)

2017​​​​​​​

Félicitations au gagnants du Morocco Desert Challenge 2017

4×4,  Buggy / SSV (General Ranking)

  1. Tomas Ourednicek & David Kripal – Ford Ranger South Racing
  2. Maik Willems & Ed Wigman – Toyota Overdrive
  3. Erwin Imschoot & Olivier Imschoot – Toyota Overdrive

4×4

  1. Tomas Ourednicek & David Kripal – Ford Ranger South Racing
  2. Maik Willems & Ed Wigman – Toyota Overdrive
  3. Erwin Imschoot & Olivier Imschoot – Toyota Overdrive

SSV’s:

  1. Pascal Mercier & François Beguin – Can-Am
  2. Marc Lauwers & Bob Geens – Can-Am
  3. Godfried Lintjens & Maurice Geraards – Can-Am

Buggy:

  1. Tim Coronel (Coronel Buggy, solo)
  2. Stephane Henrard & Gatien Dubois (Dunbee Beetle)

Camions:

  1. Martin Van den Brink & Wouter De Graaff  & Daniel Kozlovsky – Renault
  2. Gert Huzink & Rob Buursen & Benny Nauta – Renault
  3. Elisabete Jacinto & Jose Marques & Marco Cochinho – MAN

Motos:

  1. Harite Gabari (MA)
  2. Pedro Bianchi Prata (PT)
  3. Olivier Scheen (BE)

Quads:

  1. Joey van den Outenaar (NL)
  2. René van Eerd (NL)
  3. Erik van Eerd (NL)

2018​​​​​​​

L'édition 2018 du Morocco Desert Challenge était légendaire.

Cliquez ici pour voir les résultats

Don't limit your challenges. Challenge your limits.

Schijf
Tilbox toolboxes fot Trucks & Trailers
Verno BV
Mammoet Rallysport
Localub
DDW Rallyteam